Vous êtes ici : Accueil

Articles

2015 : Quel budget pour les familles girondines ?

Pour faire suite aux enquêtes précédentes et proposer une vision globale et cela sur plusieurs années, une nouvelle enquête sur le budget des familles a été réalisée courant 2015. Nous vous proposons de découvrir ci-après l'évolution de ce budget depuis 2010

 

Voir les résultats

 

2013 : Quel budget pour les familles girondines ?

Les résultats de l’enquête sur le budget des familles girondines en 2013 montrent clairement que les familles ont de plus en plus de difficultés à faire face à leurs dépenses quotidiennes et que les femmes seules, sont les premières victimes.

Il est à noter que les personnes interrogées plébiscitent toujours « la famille », « l’éducation » et « le logement » comme source de bonheur et que malgré les difficultés rencontrées par certaines pour se loger, les familles expriment un sentiment général de bien-être dans leur habitat bien qu’elles vivent souvent très mal « le chômage » ou leurs « conditions de travail », ainsi que la difficulté d’accès aux « loisirs et aux vacances ».

En prolongement de cette enquête, l’UDAF-33 a lancé une réflexion sur le futur de la famille et sur les challenges qui l’attendent à l’horizon 2020-2040.

Les conclusions du rapport de l’enquête 2013 montrent que les familles ont de plus en plus de difficultés à faire face à leurs dépenses  quotidiennes. Même si le budget nourriture ne représente plus que 20% des dépenses, d’autres postes pèsent aujourd’hui lourdement sur les familles (logement 34%, transports 8%, nouvelles technologies 3%…)
Il est à noter que les femmes seules sont les premières victimes :
61% estiment ne pas avoir les ressources nécessaires pour faire face à leurs dépenses courantes (+17% vs 2009) et 76% estiment que leur situation s’est dégradée au cours des 5 dernières années (+20% vs 2009).

Le « reste à vivre » des familles se réduit d’année en année. En effet, les postes incompressibles que sont des dépenses de logement, de transport, de santé non remboursées, de nourriture, représentent souvent entre 80% et 90% du budget familial et ne laissent aucune flexibilité en cas d’imprévus. Des dépenses considérées comme facultatives hier, telles que l’accès à Internet ou le téléphone portable (NTIC) sont désormais indispensables lorsqu’on est à la recherche d’un emploi, ou plus simplement pour communiquer. Les seules dépenses sur lesquelles il est possible d’agir sont l’habillement, les loisirs, l’équipement du logement… et dans une certaine mesure la nourriture (en limitant les dépenses aux produits de première nécessité).

Toutefois, les questions sur la perception qu’ont les familles de leur « qualité de vie » et de leur « bien-être » montrent que les personnes interrogées plébiscitent toujours « la famille », « l’éducation » et « le logement » comme source de bonheur. Même si la période de recherche et d’accès au logement est vécue comme préoccupante, voire difficile par la majorité d’entre elles, les familles expriment un sentiment général de bien-être dans leur habitat mais les familles vivent souvent très mal « le chômage » ou leurs « conditions de travail », ainsi que la difficulté d’accès aux « loisirs et aux vacances ».

En prolongement de cette enquête, l’UDAF-33 a lancé une réflexion sur le futur de la famille et sur les challenges qui l’attendent à l’horizon 2020-2040.
Que peuvent faire les associations familiales et l’UDAF pour les y préparer?

Contact :
Mme PIC

Email : npic[at]udaf33.fr – tel : 05 56 01 42 19

 

Voir les résultats

 

2010 : Quel budget pour les familles girondines ?

 

image budget

C’est la question que s’est posée la commission « Economie familiale » de l’UDAF de la Gironde suite aux résultats de l’enquête menée en 2009 sur le sujet. L’enquête 2009 avait mis en lumière lesdifficultés grandissantes rencontrées par nos familles face à la crise et les solutions qu’elles tentaient d’y apporter. Quant à l’enquête 2010, tout en reprenant la structure du questionnaire précédent et en s’appuyant sur le rapport Stiglitz elle introduit des notions essentielles comme la qualité de vie telle que la perçoivent les familles dans les domaines de l’éducation, la santé, le logement, les loisirs, le travail, etc…

 

L’intérêt de la dernière enquête que nous avons menée, est de mettre en lumière les aspects « subjectifs » liés aux questions relatives au budget des familles.

En effet, outre les réponses chiffrées attendues, nous avons voulu savoir comment les familles vivent au quotidien la gestion de leur budget sur le plan émotionnel et social.

Comment ce budget impacte sur leur qualité de vie, comment ces familles gèrent leurs loisirs, quelles coupes sont-elles amenées à réaliser, quels choix doivent-elles effectuer.

 

Voir les résultats

Aller au haut